Micromut

Association d'Úchanges et d'entraide informatique
en Charente Limousine



Les logiciels libres


On peut classer les logiciels en deux catégories :

  • les logiciels propriétaires qui appartiennent à celui qui en a déposé la licence
  • les logiciels libres qui n'appartiennent à personne ou plus exactement à tout le monde
Certains logiciels propriétaires sont payants : par exemple le suite bureautique Microsoft ou le logiciel de retouches photos Photoshop. Dans ce cas on parlera de "shareware".

D'autres logiciels propriétaires sont gratuits, on les appelle "freeware" ou "gratuiciels". Cette gratuité cache toutefois des ambitions commerciales légitimes .
Par exemple Google propose gratuitement ses logiciels tels que Picasa ou Google Earth, en contrepartie il augmente sa notoriété et vous affiche des publicités ciblées dont il tirera profit.

D'autres éditeurs proposent, à côté d'une version gratuite, une version payante disposant de fonctionnalités étendues.

Nous allons nous intéresser aux logiciels libres en répondant à trois interrogations :

  1. est-ce que j'utilise au quotidien des logiciels libres ?
  2. qu'est-ce qui définit un logiciel libre ?
  3. pourquoi utiliser des logiciels libres ?

Quels sont les logiciels libres que j'utilise ?

La plupart d'entre vous utilise le navigateur Firefox et le client de messagerie Thunderbird. Deux logiciels libres de la Fondation Mozilla

Vous utilisez également la suite bureautique LibreOffice de The Document Foundation.

Egalement présent sur tous les ordinateurs de Micromut, le lecteur multimédia VLC (véritables couteau suisse de l'audio-vidéo), le lecteur de Pdf Sumatra et l'outil de compression-décompression 7zip.

Voici pour les "essentiels" dirons nous, mais sachez qu'il existe des logiciels libres pour remplacer pratiquement tous les logiciels propriétaires ... Même le système d'exploitation présent sur tous les ordinateurs du commerce (ou presque), Windows, peut être remplacé par un équivalent libre : Linux.

Vous pouvez découvrir sur Wikipédia la liste des logiciels libres.

Qu'est-ce qui définit un logiciel libre ?

Comme les logiciels propriétaires les logiciels libres possèdent une licence d'utilisation. La licence d'un logiciel libre est conçue pour garantir quatre libertés :

  • la liberté d'utiliser le logiciel pour n'importe quel usage et par tout le monde ;
  • la liberté d'étudier le logiciel, et de l'adapter à ses besoins ;
  • la liberté de redistribuer des copies du logiciel comme de son code source ;
  • la liberté d'améliorer le programme et de publier ses modifications, pour en faire profiter toute la communauté.

En d'autres termes vous recevez un gâteau que vous pouvez déguster gratuitement mais vous connaissez également la recette que vous pouvez adapter ou améliorer selon vos goûts et compétences avant de transmettre le gâteau à qui bon vous semble....

Pourquoi utiliser des logiciels libres ?

Il y a des tas de raisons d'utiliser des logiciels libres. En voici quelques unes :

  • Adaptabilité : un logiciel libre peut être personnalisé à souhait en fonction des besoins des utilisateurs. On peut ajouter de nouvelles fonctionnalités.
  • Faible coût ou gratuité : libre ne veut pas dire gratuit, cela dit, en pratique, la majorité des logiciels libres peuvent s'obtenir gratuitement. Ainsi, même si dans le contexte professionnel il faudra toujours dépenser des frais de service et de support comme pour n'importe quel logiciel, il n'y aura pas de frais initiaux d'achat de licences.
  • Visibilité du projet : on a généralement une bonne vision d'ensemble d'un projet libre : on connait le contenu technique, on peut suivre le rythme d'évolution, la notoriété du logiciel, la taille de la communauté.
  • Communauté : les logiciels libres bénéficient de communautés d'entraide importantes et bien pratiques pour l'apprentissage. Mais ces communautés regroupent également des développeurs bénévoles ainsi que de grandes entreprises privées (IBM, Google, Intel). Cette mixité est gage d'indépendance.
  • Qualité et sécurité : le code source des logiciels libres étant accessibles à tout le monde, les failles de sécurité sont très rapidement détectées. La participation de développeurs d'origines différente est un gage de qualité.
  • Pérennité : Avec de nombreux logiciels propriétaires, vous pouvez rapidement être prisonnier d'un éditeur, seul maître des évolutions et du développement de son logiciel. Si celui-ci en abandonne la maintenance votre logiciel deviendra rapidement inutilisable.